Les outils de déplacement et de zoom dans QGIS

Les boutons pour zoomer et se déplacer dans un SIG sont indispensables et permettent d'affiner le résultat d'une analyse d'information géographique.

Dans ce tutoriel, nous utilisons les échantillons de données fournis sur le site du logiciel et qui ont été utilisés dans l'article Ouvrir un fichier shapefile dans QGIS.

Ces mêmes échantillons de données, disponibles à l'adresse en dessous, seront d'ailleurs utilisés dans tous les tutoriels qui suivront.

http://download.osgeo.org/qgis/data/qgis_sample_data.zip

De nombreux outils de zoom et déplacement sont disponibles dans QGIS. Leur utilisation est d'autant plus importante dans QGIS qu'ils font gagner un temps précieux. En effet QGIS, met un certain temps (juste un tout petit peu plus de temps comparativement à certains logiciels SIG) pour afficher le rendu des couches avec lesquels l'on travaille. Alors zoomer ou afficher directement sa zone d'intérêt dans la session de travail aide à sauvegarder du temps et peut être de l’argent (ça dépend !).

Lire la suite : Les outils de déplacement et de zoom dans QGIS

Les outils de sélection dans QGIS

Quantum GIS nous fait l’économie de naviguer entre divers et variés boutons pour la sélection des entités géographiques dans une carte. En effet, les outils de sélections sont regroupés en une liste de boutons.

Le premier des outils de sélection est Sélectionner une seule entité (image en dessous). Il permet la sélection d’un seul objet géographique d’un clic gauche sur cet objet dans la carte.

Bouton Sélectionner une entité dans QGIS

Tous les autres outils concernent la sélection multiple mais de différentes manières.

Pour afficher les autres boutons de sélection, il faut cliquer sur le petit triangle noir pointant vers le bas juste à droite de l’outil Sélectionner une seule entité.

Lire la suite : Les outils de sélection dans QGIS

Créer une zone tampon avec QGIS 2.0

Les zones tampons constitues des aires de délimitation autour d'un objet géographique dans un rayon précis. QGIS intègre un algorithme pour la création de ces zones utiles à l'analyse spatiale. Dans notre exercice, il s'agira de délimiter une zone autour d'un aéroport (celui de Minchumina) de l'Alaska dans un rayon de 98425.20 pieds soit environ 30 km.

Pour commencer sélectionnez le menu Vecteur > Outils de géotraitement > Tampon (s).

Lire la suite : Créer une zone tampon avec QGIS 2.0

Installation d'une extension python dans QGIS

Un plugin (ou extension) est un programme informatique qui augmente les capacités d’un logiciel. Le format natif de Quantum GIS présente quelques insuffisances dans le traitement et la manipulation de certaines entités géographiques. C’est pour pallier à ce manque qu’une communauté d’utilisateurs passionnés créent (et mettent à jour) au fil des années de nombreux plugins pour faire de QGIS l’un des logiciels libre d’information géographique les plus avancés de la planète.

De très nombreux plugins sont disponibles en téléchargement. Bien sûr il n’est pas nécessaire de tous les avoir. C’est évidemment selon les besoins des projets géographiques en développement.

Bons nombres d’extensions sont programmés en langage Python qui est assez simple d’utilisation mais surtout commun à plusieurs logiciels SIG comme ArcGIS dont une console Python est incorporée.

Lire la suite : Installation d'une extension python dans QGIS